Dédicaces

  • cathy (07/10/12 09:30): merci pour tout ce que vous faites et continuez ainsi cela nous donne du bonheur et chaud au coeur big bisous
  • Fanny (30/09/12 17:50): Merci pour Cranberries...J'adore!
  • Christelle (23/09/12 22:33): Magnifique photo qui nous montre bien sur quoi on est :-) continuez comme ca les garçons je suis trop fan de votre radio
  • Joëlle Lavoix (19/09/12 18:54): Merci à Yvan et Pierre d'avoir mis le lien pour notre futur album "Notre planète sacrée" : Rejoignez notre page : https://www.facebook.com/NotrePlaneteSacree
  • Showny (12/09/12 12:44): Bonjour c'est l'artiste Showny depuis le Cameroun , je remercie toute l'équipe de la radio HITSFM et passe un coucou à tous les auditeurs .merci pour le soutien Showny
  • RWAN (06/09/12 13:07): Salut les zamis.. Ecoutez -moi sur Radio HITS Fm .. Retrouvez moi sur facebook: www.facebook.com/michel.bargues Bisous aux filles.. Rwan
  • Pierrick (12/08/12 15:05): Merci à toute l'équipe de hitsfm pour ce beau dimanche ;)
  • Pati 5 (11/08/12 06:39): Un grand merci a Yvan et Pierre pour cette super radio avec des supers bonne musiques. Bonne continuation
  • Jonathan (05/08/12 10:08): Bon dimanche pluvieux à toute l''equipe de la radio !
  • Thenathan1008 (28/07/12 22:27): très bonne radio !! Sans pub c'est rare bravo !!bonne chance pour pa suite !! :)
  • jerome (25/07/12 11:26): ca c est cool merci pierre.coucou a vous de la france voisine
  • Emilie Duval (18/07/12 19:09): merci hitsfm :)) vous êtes fantastiques
  • GAZNAT (17/07/12 22:39): Hello Pierre dit"pampers" Que de bon souvenir et que ça continue ! Merci et salutations du bas valais.
  • Ludo (15/07/12 10:46): Salut l équipe continuer comme ca et encore merci pour tout le travail que vous nous donnez Autocollants- -pub
  • Emilie Duval (11/07/12 13:39): Mille mercis <3
  • Joëlle Lavoix (02/07/12 21:14): Merci à Yvan et Pierre de me diffuser :-) C'est très sympa ! Bonne écoute à tous !
  • yassir jirari (01/07/12 17:34): super musique hors du commun j'adore,,,bonne fin de soirée a tous,,bizzzzzzzzzzzzzz
  • claireobscurite (01/07/12 17:28): merci pour cette invitation superbe radio et objectif ...que de rencontres et découvertes!!!!!
  • Fabrice (01/07/12 16:38): Pierre et Yvan nous sommes tous avec vous.
  • RWAN (27/06/12 19:04): " SPECIALE RWAN" sur HITS FM Je vous salue bien fort et bonne écoute.. Gros bisous aux filles.. Rwan
Envoyer une dédicace

News

Image

L'artiste du dimanche entre 17h et 18h

a-ha est un groupe de musique pop norvégien chantant en anglais formé en 1982 et séparé en 2010. Tout au long de son existence, il est composé du chanteur Morten Harket, du guitariste Pal Waaktaar-Savoy et du claviériste Magne Furuholmen. Il rencontre un grand succès au milieu des années 1980 avec les singles Take on Me et The Sun Always Shines on T.V.

Le groupe sort cinq albums avant de prendre une pause de 1994 à 1998. Les membres de a-ha se réunissent à l'occasion du concert du prix Nobel de la paix ; ils publient quatre albums dans les années 2000 avant d'annoncer leur séparation définitive pour 2010.

D'après plusieurs sites, notamment consacrés au groupe, le nom de « a-ha » vient d'une chanson de Jim Morrison (des Doors, groupe qu'ils admiraient particulièrement avec Joy Division). Ce mot se prononçant dans toutes les langues et signifiant la joie ou la surprise, ils décident de l'adopter.
La sortie de leur premier single Take on Me en 1985, accompagné d'un clip des plus novateurs pour l'époque (car mêlant prises de vue réelles et séquences d'animation) permet au groupe de connaître un énorme succès mondial. Les trois singles qui suivent, The Sun Always Shines on T.V., Train of Thought et Hunting High and Low confortent le succès de leur premier album, également appelé Hunting High and Low (1985).

S'ensuit un second album, Scoundrel Days (1986), aux singles tout aussi bien accueillis et percutants : I've Been Losing You, Manhattan Skyline et Cry Wolf assoient durablement a-ha dans une dynamique de tournées triomphales.
Les années difficiles et la première séparation

Ils enchaînent un an et demi plus tard avec un troisième album studio intitulé Stay on These Roads (1988), composé et produit un peu à la hâte ; le succès s'en ressent. Ils ont entre-temps interprété la chanson-titre du James Bond Tuer n'est pas jouer (The Living Daylights), morceau co-écrit par Pal Waaktaar et John Barry. Cette chanson apparaît dans une version réorchestrée sur Stay on These Roads.

Suit, en 1990, l'un des albums les plus aboutis musicalement du groupe, East of the Sun, West of the Moon. Des morceaux beaucoup plus rock qu'à l'accoutumée (Sycamore Leaves, Cold River et I Call Your Name) auraient pu conduire à la possible renaissance d'un groupe qui tentait alors de se défaire de son étiquette « années 1980 ». Le disque est néanmoins un relatif échec commercial, même si la reprise des Everly Brothers Crying in the Rain, premier single tiré de cet album, remporte un succès assez important.

Leur cinquième album studio (Memorial Beach), sorti en 1993, et initialement prévu pour Savoy, l'autre groupe de Pal Waaktaar-Savoy, est celui qui remporte le moins de succès auprès du grand public. Trois singles en seront issus : Dark is the night (for all), Angel in the snow et Lie down in darkness. Au début de l'année suivante, après un single pour les Jeux paralympiques de Lillehammer (Shapes That Go Together), a-ha se sépare, l'ambiance au sein du groupe étant devenue pesante.
Réunion et séparation définitive

Les membres d'a-ha renouent contact en 1998, lorsqu'il leur est proposé d'interpréter deux titres lors de la remise du prix Nobel de la paix à Oslo. Ils jouent ce soir-là The Sun Always Shines on T.V. et un titre composé pour l'occasion par Paul Waaktar, Summer Moved On. L'entente revient, les différends (spécialement entre Morten et les deux autres) sont réglés et a-ha retourne en studio. En avril 2000, Summer Moved On sort en single, peu avant un nouvel album, Minor Earth Major Sky.

En 2002 sort le pléthorique album Lifelines, aux producteurs quasiment aussi nombreux que les 15 titres hétérogènes et inégaux du CD. La tournée qui s'ensuit est couronnée de succès et donne naissance au premier live du groupe, How Can I Sleep with Your Voice in My Head, dont le son retranscrit bien la communion entre le groupe et son public.

À l'automne 2005 sort Analogue. Les singles Celice, Analogue, Birthright et Cosy Prisons (ce dernier voit la participation de Graham Nash aux chœurs) remportent un beau succès, la critique est élogieuse, et leur tournée, tout juste achevée fin 2006, est un énorme succès en Europe. Cet album est beaucoup plus mature, cohérent et abouti que son prédécesseur selon l'avis de bon nombre de critiques musicales.

Le dernier album studio d'a-ha, Foot of the Mountain, produit par Steve Osborne, sort en juin 2009. Moins rock et moins folk que son prédécesseur, il marque un retour au son synthpop des débuts du groupe et est composé de 10 titres, dont 3 feront l'objet d'une sortie en single. Il s'agit de Foot Of The Mountain, Nothing Is Keeping You Here et Shadowside.

En octobre 2009, a-ha annonce que le groupe se séparera à la fin de l'année 2010, à l'issue d'une dernière tournée mondiale, de la réédition « deluxe » de ses deux premiers albums Hunting High and Low et Scoundrel Days, et de la sortie d'une compilation de 39 titres (sortis en single ou non) retraçant toute leur carrière, intitulée 25, dont un dernier single inédit, Butterfly, Butterfly (The Last Hurrah).

a-ha figure parmi les groupes musicaux ayant connu une rare longévité (28 ans d'existence presque ininterrompue…) ainsi qu'une dissolution en bons termes entre les membres.

À partir du 1er avril 2011 sort sur différents supports le live Ending on a High Note - The Final Concert, Il s'agit de l'enregistrement du tout dernier concert du groupe, donné le 4 décembre 2010 à l'Oslo Spektrum en Norvège.

Le groupe officiellement dissout depuis le 4 décembre 2010 au soir, se reformera le temps d'un concert unique, à l'occasion d'une cérémonie d'hommage national aux victimes des attentats de 2011 en Norvège.

Image

L'artiste du dimanche entre 16h et 17h

Alain Souchon, né Alain Kienast le 27 mai 1944 à Casablanca, au Maroc, est un auteur-compositeur-interprète et acteur français (avec une double nationalité suisse).
Le début du succès

En 1973, Bob Socquet, directeur artistique de RCA Records, entraîne Alain à présenter sa chanson L'amour 1830 au concours de la Rose d'or d'Antibes, où il emporte le prix spécial de la critique et le prix de la presse.
Alain Souchon en 1978.

Il rencontre Laurent Voulzy en 1974. Bob Socquet sent que la collaboration entre les deux hommes peut être fructueuse, les musiques étant le point faible des chansons de Souchon. Souchon et Voulzy seront liés depuis ce jour par leur amitié et leur complémentarité artistique. Laurent Voulzy réalise les arrangements du premier album d'Alain Souchon Petite annonce, rebaptisé quelques années plus tard J'ai dix ans, puis les musiques de Bidon sorti en 1976.

Cette collaboration va engendrer le succès naissant de ses disques avec des titres comme J'ai dix ans, S'asseoir par terre et Bidon. Alain Souchon (avec notamment aussi Michel Jonasz, Jacques Higelin et Yves Simon) est alors la figure de proue de ce que la presse et les spécialistes appellent la nouvelle chanson française, qu'il évoque ironiquement dans la chanson Nouveau sur l'album Toto 30 ans, rien que du malheur.... L'intéressé lui-même admet qu'il y avait alors une réelle volonté d'écrire différemment, et qu'en cela l'écriture musicale de Laurent Voulzy très pop et rythmiquement exigeante l'a obligé à inventer son propre style, très saccadé, quasiment télégraphique.
Un chanteur « phénomène »

Alors que Rockollection dont il signe le texte pour Laurent Voulzy est le succès de l'été 1977, Alain Souchon sort son 3e album : Jamais content. Il révèle Souchon sous un jour différent : empreint des difficultés de son époque (La p'tite Bill et Poulaillers' Song), mais aussi comme le révélateur des transformations sociétales alors en cours avec Allo Maman Bobo créée en 1981. Il est alors en couverture des magazines, le symbole du Nouveau Père, plus fragile et plus conscient de sa part de féminité. Et déjà la mélancolie avec Y'a de la rumba dans l'air qui, entre émergence du punk et l'apogée du disco, apporte un vent de douceur acidulée et fait un gros succès. Il entame une tournée qui l'amène à être en première partie de Jean-Jacques Debout, Antoine et Thierry Le Luron.

En 1978, naît son second fils, Charles. Ce dernier, après une carrière de graphiste (il est le créateur des dernières versions du site de son père4), se lancera aussi dans la chanson sous le pseudonyme Ours. Son premier album Mi est sorti en 2007.
La même année sort l'album Toto 30 ans, rien que du malheur.... Le mythe du Nouvel Homme se confirme, angoissé par les années qui passent et les kilos qui viennent (Toto 30 ans rien que du malheur... et Papa mambo). Un album résolument plus noir que les précédents, où l'artiste se révèle de plus en plus introspectif (Le dégoût et J'étais pas là), mais qui n'en oublie pas pour autant la société et ses travers dans Le Bagad de Lann Bihoué. Y figure également la chanson-titre du film de François Truffaut : L'Amour en fuite, que le réalisateur lui a demandée, l'une des plus appréciées du répertoire de l'auteur.

Alors qu'en 1979 il voit pour la première fois son nom écrit en lettres capitales rouges au fronton de l'Olympia, 1980 voit la sortie de Rame. La chanson-titre est un canon et un succès immédiat auprès du public. La même année il fait sa première apparition au cinéma devant les caméras de Claude Berri pour Je vous aime aux côtés de Catherine Deneuve et Serge Gainsbourg. La vie, vue comme un film de cinéma, lui inspire Manivelle sur l'album Rame.

D'autres films suivront, comme Tout feu, tout flamme de Jean-Paul Rappeneau et L'Été meurtrier de Jean Becker, deux films où il donne la réplique à Isabelle Adjani. Il emballe critiques et public, mais ne se sent pas à l'aise dans ce nouveau costume, et finira par renoncer à faire carrière dans le 7e art.

En 1983 sort son 6e album : On avance. Il dresse déjà le bilan des années hippies dans Lennon Kaput Valse et se moque de la tension nouvelle des relations Est/Ouest dans Billy m'aime. Laurent Voulzy est moins présent sur cet album : il n'y signe qu'une seule musique, les autres sont dues à Souchon lui-même, Michel Jonasz (à qui il rend hommage dans le titre Jonasz sur l'album Rame), Louis Chedid, et Yves Martin, lequel a co-produit l'album. David McNeil met en mots avec Souchon la ville qui a vu sa naissance dans Casablanca, titre nostalgique. Cet album contribue à écorner le mythe du Nouveau Père, avec son univers musical décalé (orchestre, cordes, valse…). La même année il signe le texte de Belle-Île-en-Mer, Marie-Galante pour Laurent Voulzy, comme la plupart des textes du dernier album de ce dernier : Bopper en larmes sorti en 1983.
Un artiste reconnu

Sorti en 1985 C'est comme vous voulez annonce la couleur dès la pochette : noire. Mâchoire serrée et regard « jamais content » : Souchon n'est pas d'humeur badine. Changement radical, à la fois de maison de disques (Virgin au lieu de RCA), comme de style musical, nettement plus rythmé et synthétique. Il regrette la lourdeur de la vie citadine (La vie intime est maritime et Pays industriels), se pose en chanteur cynique prêt à tout pour son succès (C'est comme vous voulez), avant de se chercher en vain (Les jours sans moi). Les radios préfèrent Ballade de Jim qui évoque pourtant une tentative de suicide. Le clip recevra la Victoire de la musique du meilleur vidéo-clip de l'année 1986, alors que Belle Île en Mer, Marie Galante reçoit celle de la chanson originale de l'année. Il part dans une tournée commune avec Véronique Sanson. Il a battu en avril 1984 un record de traversée de la Manche, avec comme copilote Gérard Feldzer, sur un avion de construction amateur, en 1h 24min (record homologué par la Fédération aéronautique internationale).

Ultra moderne solitude sort en 1988, en partie enregistré au Royaume-Uni. La chanson-titre et Quand je serai K-O (Victoire de la musique de la meilleure chanson originale de l'année 1990) sortent en 45 tours et restent des standards de l'artiste. Cet album se distingue du précédent en ce qu'il est formellement moins noir, ce qui n'empêche pas Alain Souchon de dénoncer de plus en plus les dysfonctionnements de la société (Les cadors et Normandie Lusitania) ou de continuer à évoquer ses doutes existentiels (J'attends quelqu'un) et son angoisse du temps qui passe (La beauté d'Ava Gardner). Il décrit son album comme étant : très strict, austère, un peu monacal. On dirait l'abbaye de Timadeuc, en Bretagne. Tu y vas, tu demandes des fromages à des moines parfaits, très lisses, soixante ans et l'air d'en avoir dix-neuf. - Et il est fait avec quoi votre fromage ? - Avec le lait de nos sœurs les vaches ! Voilà : mon disque est fait avec le lait de nos sœurs les vaches »5. La tournée qui s'ensuit donne l'album live Nickel qui reçoit la Victoire de la Musique du meilleur album de l'année 1991, de même que Belle Île en Mer, Marie Galante est sacrée « Chanson de la décennie ».

En 1993, C'est déjà ça s'impose comme l'un des meilleurs albums du chanteur, porté par Foule sentimentale, chanson emblématique du chanteur et récompensée "Chanson des vingt dernières années" à l'occasion des vingtièmes Victoires de la Musique. La chanson-titre est choisie par Amnesty International pour la représenter. Il célèbre aussi à sa façon Arlette Laguiller dans une chanson qui porte son nom, se détachant toutefois de sa doctrine politique. À l'occasion de la présidentielle de 2002, Arlette Laguiller n'appelant pas à voter pour Jacques Chirac au second tour au cours duquel il affronte Jean-Marie Le Pen, il dit ne plus vouloir interpréter cette chanson, jugeant : « cette femme trop dure »6. On note la première collaboration avec son fils Pierre sur Le fil. À signaler également le retour d'arrangements plus centrés autour de la guitare7. Une tournée nommée Défoule sentimentale donnera un album live du même nom qui recevra la Victoires de la musique de l'album de l'année 1996. De 1993 à 2003, il participera régulièrement aux concerts des Enfoirés pour les Restos du Cœur.

Prenant exemple sur son compère Laurent Voulzy, Alain Souchon raréfie sa production et attend 1999 pour sortir Au ras des pâquerettes, titre homonyme, bien que différent, de celui figurant sur le premier album des Cherche Midi de son fils Pierre. Cet album très attendu confirme la tendance amorcée depuis un ou deux albums d'un artiste qui nous raconte la vie ordinaire (Pardon, Rive Gauche à Paris). Son "engagement" dans les problèmes de la société affleure toujours (Petit tas tombé). Le livret de l'album contient des indications quant à la genèse des différentes chansons qui le composent. La tournée donnera l'occasion de capter pour la première fois un de ses concerts au Casino de Paris, qui donnera un album live et un DVD nommé J'veux du live.

Son onzième album sort en 2005 sous le titre de La Vie Théodore, en hommage à Théodore Monod, dont il narre la vie dans la chanson-titre. Encore un peu plus introspectif, Souchon nous rappelle que la société ne lui va toujours pas (Putain ça penche, En collant l'oreille sur l'appareil), et poursuit son questionnement métaphysique (Et si en plus y'a personne). L'amour est bien sûr toujours source d'inspiration pour l'auteur (J'aimais mieux quand c'était toi, À cause d'elle, Le mystère, L'île du dédain et Lisa). Notons par ailleurs que Pierre Souchon participe aux musiques de trois chansons, dont Lisa, aidé par Julien Voulzy, puisque ce titre est en fait une reprise des Cherche Midi).

À l'hiver 2008 sort Écoutez d'où ma peine vient. Alain au départ ne voulait écrire que quelques chansons pour illustrer un documentaire sur sa carrière diffusé sur France 3 Le chanteur d'à côté, mais les chansons qu'il a écrites ont fini par former un album complet. Le titre Parachute doré, inspiré des excès de grands patrons virés avec des indemnités ubuesques, a été distribué en téléchargement gratuit sur son site officiel. Dans ce disque, il dresse un constat d'échec des années Flower Power (Rêveur), analyse les causes de sa mélancolie (Écoutez d'où ma peine vient), parle de l'immigration illégale (Elle danse) et de la délinquance au féminin (8 m2). La seule collaboration avec Laurent Voulzy se fait sur le titre Popopo, chanson fustigeant Che Guevara. Ce titre a été ajouté in extremis, car Souchon ne voulait pas publier un album sans une collaboration avec son frère de musique Voulzy.

Son dernier album en date est sorti le 21 novembre 2011, À cause d'elles, réalisé par Renaud Letang. L'album reprend des airs que sa mère lui chantait quand il était enfant8.

Alain Souchon vit depuis plusieurs années dans le Loir-et-Cher. Il a participé à plusieurs œuvres caritatives dans ce département, notamment par l'intermédiaire de son épouse Françoise impliquée dans le milieu associatif.

Image

Dalen

Venez découvrir Dalen
www.dalen.fr/

Image

Notre planète sacrée

http://www.reverbnation.com/notreplanètesacrée
https://www.facebook.com/NotrePlaneteSacree

Image

Emilie Duval

Une petite vidéo d'Emilie Duval à découvrir:
http://www.youtube.com/watch?v=AjvYP2cI9Fs&feature=youtube_gdata_player

Image

Showny

A découvrir sur ta radio

La formation du groupe Showny débute au Lycée dans le club de musique de l’établissement avec lequel nous avons participés aux différents concours inter-établissements. Après le lycée, Le groupe Showny
c'est investi auprès de notre ville, Yaoundé, en colaboration avec différents groupes de musique. Toutes ces expèriences mon permis de continuer à évoluer artistiquement. Durant les années qui ont suivit, le groupe Showny participe à des grands événements dans la ville de Yaoundé et différentes grandes agglomérations du Cameroun. Tout en me perfectionant au cours des séminaires de formation et des conférences avec le ministère de la culture. Nous avons, également, mis un point d'honneur à travailler avec d'autres structures oeuvrant dans le domaine de la culture au Cameroun. Nous participons à beaucoup de projets au Cameroun avec différents acteurs de notre tissu social, tels que les centres culturels avec lesquels nous sommes en partenariat. Le groupe showny s'est vu décerner des récompenses et des prix tels que : l'Attestation de formation (musique) lors de la journée internationale de la jeunesse en 2006 à Yaoundé, attestation d'honneur pour avoir assisté une association locale pour des projets humanutaires et bien d'autres..
http://www.reverbnation.com/showny

http://www.facebook.com/pages/Showny/146090347329

Image

Eric Salucci

Venez découvrir le monde d'un artiste de qualité...http://saloutch.wix.com/eric-salucci#!a-propos, et en plus retrouvez tout les jours vers midi, le single L'Eldorado, le coup de coeur de la radio...

Image

DJ Laurent Schark le samedi de 23h à minuit

Tout les samedi soir Dj Laurent Schark débarque pendant 1 heure, pour bien commencer la nuit....

Image

Nicolas Perez

Venez découvrir Nicolas Perez nouveau single:
Le pur amour
http://www.nicolasperez.fr

Image

Pub

Votre Pub sur votre radio, c'est possible à des prix très bas...renseignement sur le mail: laradiohitsfm@gmail.com

Image

Ta Radio sur Twitter

Retrouve ta radio sur Twitter: @hitsfm.ch

Image

Ta Radio sur Facebook

Retouve ta radio sur facebook: http://www.facebook.com/Hitfmch

Image

Marc-o

Venez découvrir un artiste Suisse www.marc-o-music.com

Image

Autocollants-pub.ch

Tout pour vos autoscollants publicitaire ou flyers...

Image

Restaurant Club house

Restaurant Club House à Vuissens, www.golfvuissens.ch

www.djfestnoz.ch

Depuis 29 ans j'anime des soirées avec divers goûts et
styles musicaux comme le :
Rock,
Dance,
Valse,
Slow,
Disco,
Latino,
Musette,
Les années 60 à aujourd'hui...

Image

www.retro-magazines.ch

LE PLUS GRAND STOCK EN SUISSE DE REVUES ORIGINALES ET JOURNAUX AUTHENTIQUES DÈS 1830 À NOS JOURS.A VOTRE SERVICE DEPUIS 1985.

Image

Dictionnaire des tubes en France

Retrouvez les titres qui ont cartonnés en France de 1950 à 2010...www.dictionnairedestubesenfrance.com

Divers



Free Webradio Free Webradio - Généralistes Internet Radio Stations

Annuaire par nuage de mots-clés - sites en français

Top 10

  • N° 1 Jenifer - Les Jours Electriques (1)
  • N° 2 Cassey Doreen - Party Like a Freak Edit [feat. (1)
  • N° 3 Bethel Music et Amanda Cook - You Make Me Brave Studio Version (1)
  • N° 4 Alex Megane - We Are the Colors 2K14 Sunloverz (1)
  • N° 5 Earth_Wind and Fire - My Promise (1)
  • N° 6 Steed Watt Feat Paolo Mezzini - This Girl Original Extended Mix (1)
  • N° 7 Cataldo - Les Divas Du Dancing (1)
  • N° 8 Dave - Du Cote De Chez Swann (1)
  • N° 9 At Last - Private Eyes (1)